COMMUNIQUE DE PRESSE : 23 janvier 2023

A l’issue du vote du 19 janvier, notre Parti se trouve dans une situation aussi inédite que funeste. Pour la première fois de son histoire, les résultats des votes à la fonction de Premier Secrétaire ont été annoncés sans mener à terme la commission de récolement.

J’ai demandé depuis vendredi qu’ait lieu une réunion des trois premiers signataires des textes d’orientation du Congrès de Marseille.

Cette réunion s’est tenue ce lundi après-midi dans une atmosphère de gravité liée au moment.

Afin de trouver une issue à la crise profonde que traverse notre famille politique et qui risque de la fracturer durablement, j’ai proposé l’organisation d’un nouveau vote pour la désignation du Premier Secrétaire. Cette proposition n’a pas été rejetée par Nicolas Mayer-Rossignol et Olivier Faure.

J’ai refusé toute forme de participation à une direction élargie qui passerait par la reconnaissance d’un Premier Secrétaire dans les conditions actuelles. Il a également été proposé par Nicolas Mayer-Rossignol un directoire représentant nos trois textes qui dirigerait le Parti Socialiste.

Enfin, j’ai demandé que soient réintégrés nos camarades suspendus depuis fin juin.

La discussion n’a pas permis de déboucher sur un accord. Nous avons toutefois convenu de rééchanger afin de trouver une solution de sortie de crise le plus rapidement possible. Je regrette cette situation de blocage dans laquelle se trouve le Parti Socialiste.

Je mesure la tristesse et l’incompréhension des militants et des sympathisants dans un moment social si important pour les Françaises et les Français.

Je continuerai à exiger une solution politique qui passe maintenant par un nouveau vote pour le Premier secrétaire dans des délais rapides.

%d blogueurs aiment cette page :